Impact sur l’environnement

Notre activité permet de contribuer à la lutte contre la pollution des huiles minérales. Les huiles minérales usagées sont néfastes pour l’eau. Par exemple, elles peuvent entraîner des bouchures de canalisation. Le sol peut aussi être pollué suite au déversement volontaire ou accidentel de produits nocifs à l’environnement.

Il est nécessaire de préciser que certains produits dangereux peuvent avoir un impact important sur l’environnement même si la quantité rejetée est très faible. Le degré de pollution et la durée pendant lequel celui-ci va rester incrusté dépendent du polluant. Par ailleurs, les effets sur la faune, la flore et les ressources alimentaires avoisinantes peuvent être considérables.

Par exemple, 1 litre d’huile peut couvrir une surface de 1000m² d’eau, empêchant par la même occasion l’oxygénation de la faune et de la flore.

Pour vivre, la faune et la flore ont besoin de certaines conditions de vie : condition de température, d’oxygénation de l’eau, de luminosité…
Or, les huiles minérales quand elles remontent à la surface de l’eau constituent une pellicule imperméable aux échanges gazeux entre l’air et l’eau.

Pour éviter de dégrader notre environnement, nous préconisons de stocker les produits dangereux dans des endroits prévus à cet effet, d’adopter une gestion exemplaire des déchets, c’est à dire ne pas les jeter n’importe où mais plutôt les confier à des collecteurs agréés.

De même, il est déconseillé de mélanger les différentes catégories d’huiles entre elles ou avec d’autres liquides ainsi que de les laisser dans des fûts sans couvercle ou dans des contenants non étanches.

On préconise d’essayer de réduire au maximum la production d’huiles usagées.

Pour les huiles moteurs, l’évolution de la qualité des lubrifiants permet d’espacer davantage les vidanges et de diminuer la quantité d’huiles.

Les gros détenteurs industriels procèdent, quant à eux, à un recyclage interne pour les huiles de traitement thermique, les huiles entières pour le travail des métaux étant donné que les huiles industrielles claires contiennent moins de polluants que les huiles noires.

Pour les autres huiles industrielles, c’est plus compliqué à cause de la diversité des lubrifiants industriels utilisés.

No announcement available or all announcement expired.